Insecure, saison 2 : sans complexes

La deuxième saison de Insecure, comédie grinçante et ironique à souhait, se regarde avec délectation.

insecure_be

Issa est à l’aube de la trentaine, son job lui plaît à moitié et son compagnon commence à la lasser. Après une première saison très appréciée par la critique, Issa nous avait aussi beaucoup manqué. Cette deuxième saison continue de suivre les aventures de cette jeune trentenaire à Los Angeles, entre déception amoureuse et nouveaux défis professionnels. Après une première saison tumultueuse, on retrouve une Issa désemparée qui doit assumer ses erreurs, et surtout son récent adultère. Crue, drôle, vulgaire et cash, Insecure est une série rafraîchissante sur la vie d’une jeune femme noire qui lutte au quotidien contre sexisme et racisme ordinaires. 

Issa Rae, scénariste, réalisatrice et actrice principale de la série, n’était pas étrangère à la comédie avant de créer Insecure en 2016. Sa web-série Awkward Black Girl l’avait révélée au public en 2011 et avait remporté le Shorty Award pour “la meilleure web-série“. Basée en partie sur cette dernière, Insecure a été encensée par la critique depuis sa sortie. En 2017, l’American Film Institute la place dans son classement des dix meilleurs programmes télévisés de l’année tandis que de son côté, Issa Rae remporte deux nominations aux Golden Globe Awards pour sa performance en 2017 et 2018. La jeune réalisatrice casse les codes en proposant une dramédie franche et sans tabous et en brisant de nombreux stéréotypes sur les femmes noires. Son personnage directement inspiré de ses propres expériences doit lui-même faire face à des critiques interpellantes comme: “Pourquoi tu parles comme une femme blanche?” d’un côté, tandis qu’on lui demande de l’autre d’expliquer “la culture noire“ à ses collègues blancs. La réalisatrice a pourtant précisé qu’elle n’a jamais voulu que sa série soit une histoire sur “la lutte” ou “le fardeau d’être noire”: “Je voulais juste que mes amis et moi-même, nous soyons représentés à la télévision, de la même manière que les Blancs le sont et que personne ne le remette en question”.

Sur le même sujet
Plus d'actualité