Cette langue française qui nous file des boutons

Deux profs désacralisent l’orthographe et rassurent ceux qui en font des cauchemars.

convivialite_rtbf

S’il n’est pas sûr que cette pièce plaise beaucoup à Madame Balfroid, elle permettra au moins de rassurer ceux qui considèrent l’orthographe comme un de leurs plus grands ennemis du quotidien. Dans la convivialité, deux profs décomposent les nuances de l’orthographe, non pour la mettre en valeur mais pour enfin la désacraliser. Qui n’a jamais bouilli après la remarque d’un tyran grammairo-syntaxique dont le zèle n’a d’égal que le niveau d’agacement qu’il dégage?

Il est un fait qu’à l’origine, l’orthographe servait à définir la classe supérieure, et encore aujourd’hui, on a tendance à lier l’intelligence à la capacité d’écrire sans faute. Entre les incompréhensions, les illogismes et le ridicule de certaines exceptions, il nous faut passer à l’action pour ne plus être malmené par un outil censé être au service de l’Homme et non l’inverse. Une pièce-conférence ludique, drôle et extrêmement instructive, qui pourrait déboucher sur une prise de conscience collective, voire politique, autour de notre rapport à l’orthographe.

Sur le même sujet
Plus d'actualité