Esprits Criminels : le retour des tueurs en série

RTL renoue avec la saison 13 d'Esprits criminels interrompue en février...

esprits_prod

Mardi passé, avec un mois de retard à peine sur les Etats-Unis, les petits génies de Scorpion ont sauvé la planète pour la toute dernière fois. Exit les bricolages pseudoscientifiques et l’ambiance cour de récré pour grands esprits câlins, retour à la froide réalité des tueurs en série. En l’occurrence au 9e épisode de la saison 13 d’Esprits criminels, qui s’est également terminée en avril sur CBS. C’est d’ailleurs une des raisons de cette programmation en pièces détachées. Les chaînes américaines diffusent leurs séries à raison d’un épisode par semaine, avec une longue interruption en hiver. Du coup, soit la version française est programmée d’une traite, selon nos habitudes de deux épisodes par semaine, avec un démarrage décalé de quelques mois au moins. Soit elle suit la diffusion américaine de près, en subissant elle aussi une pause. Comme Esprits criminels.

Heureusement on ne risque pas de s’y perdre. Après le départ de Hotchner et l’emprisonnement de Reid, les enquêtes menées maintenant par Emily Prentiss ne développent pas d’intrigue secondaire étincelante. Les audiences américaines ont d’ailleurs bien baissé, au point que la survie de la série n’est pas assurée, même si le final explosif de la saison 13 laisse présager d’une (ultime?) suite, qui démarrerait avec le 300e épisode. En attendant, espérons que RTL se décide à diffuser S.W.A.T., la série d’action dans laquelle Shemar Moore endosse le rôle d’un autre dur au grand cœur. Même si les critiques ne sont pas terribles, retrouver les traits de Derek Morgan pourrait aider à tourner la page. Si Esprits criminels a tenu en haleine si longtemps, ce n’est pas seulement grâce à la fascination pour ses tueurs en série débordant d’imagination ou à des histoires écrites au scalpel, c’est aussi parce qu’elle a su créer des personnages forts avec des acteurs phares…

Sur le même sujet
Plus d'actualité