Coûte que coûte : des vacances plus belles pour le même prix

Optimiser son budget vacances, voilà un marronnier. Mais Coûte que coûte a trouvé de nouvelles idées.

vacances_belga

Comme toujours, le magazine de consommation de RTL fait vivre ses sujets et suit des “vrais gens”. Ce soir, on va parler tourisme et explorer des initiatives méconnues et pour le moins tentantes. Bonne nouvelle d’ailleurs, pas d’arnaque à l’horizon, que des innovations qui donnent envie. Tout d’abord, on teste “Clame It”. Cette société se charge de réclamer auprès des compagnies aériennes les indemnités auxquelles les passagers ont droit en cas de retard, d’annulation ou de surbooking. Qui sait qu’on peut déjà obtenir un dédommagement pour trois heures de délai? Et que les circonstances exceptionnelles, souvent invoquées par les entreprises, ne concernent que des cas très rares? A travers le témoignage d’Aurélie, qui y a eu recours avec succès, on découvre ces pratiques qui semblent procédurières mais se révèlent, en fait, à notre service.

Ensuite, plus anecdotique, on verra une famille américaine manger chez une Parisienne, via l’application Eat With, qui propose à des touristes de partager le repas de locaux, moyennant un tarif plus ou moins modique. Enfin, on découvre le site d’enchères hollandais Vavabid, qui se développe en Belgique et en France. Ici, des hôteliers, parcs d’attraction, lieux de divertissements… proposent des places à prix réduits (généralement entre 40 et 50 % du tarif normal). Un programme rigolo, attractif, qui peut toutefois sembler un peu anecdotique, face à la promesse de l’émission. Heureusement, sur plateau, un responsable de Connections viendra donner des explications plus générales sur les façons d’économiser en voyageant. Les last minutes sont-ils toujours intéressants? Vaut-il vraiment mieux réserver le lundi? On passe les clichés, idées préconçues et mauvaises habitudes à la moulinette. Un avant-goût d’été!

Sur le même sujet
Plus d'actualité