Thalassa : de La Rochelle à Royan, l’Atlantique en héritage

Omniprésent, le patrimoine maritime de Charente-Maritime est largement entretenu par ses habitants.

thalassafort_boyard_belga

Il n’y a pas que les Francofolies de La Rochelle en Charente-Maritime. Thalassa propose un parcours au sein des 6 864 km2 qui entourent la Charente-Maritime pour en livrer le meilleur de son patrimoine maritime. Figure de proue du département, fort Boyard avait pour but initial de protéger l’embouchure de la Charente. Près de 200 ans plus tard, il est devenu la star d’un jeu télévisé dont Éric Buron, le directeur de production, nous fait découvrir les moindres recoins. 55 kilomètres au sud de la forteresse, Royan vit également avec les traces de son passé. Totalement détruite pendant la guerre, cette bourgade de 18 000 habitants s’est reconstruite dans les années 50 en s’affranchissant des codes architecturaux rigides de l’époque. Couleurs, formes, influences brésiliennes… Royan est une ville solaire et tient à profiter au maximum de son côté balnéaire.

Après un détour par les vestiges du Mur de l’Atlantique aux côtés d’un « bunker-archéologue », la découverte se poursuit au sein d’une usine de création de trimaran, ce magnifique bateau de luxe. Pour sortir un de ces bâtiments de l’atelier toutes les six semaines, les différents corps de métier impliqués travaillent ensemble, du menuisier à la sellerie en passant par l’électricien et le stratificateur. C’est aussi grâce à leur solidarité que des passionnés sont parvenus à remettre l’Hermione à flot à Rochefort, en avril 2015. Le plus grand navire jamais reconstruit en France a donc pris la mer pour rallier les Canaries puis les États-Unis, exactement comme l’avait fait 200 ans plus tôt le Marquis de La Fayette sur le bateau du même nom. Le documentaire s’achève sur un portrait d’Éric Tabarly, le plus grand navigateur français de tous les temps.

Sur le même sujet
Plus d'actualité