Reportage : les miracles de la chirurgie esthétique pour enfants

Les miracles de la chirurgie pour enfants filme la lutte pour réparer le sourire. Et nous le donne!

grands_reportages_tf1

Ce film de quasi une heure trente ne révolutionnera pas le genre du reportage médical, ni par la forme ni par le fond. Ce n’est pas le but de toute façon. Ici, on est en plein dans le “storytelling feelgood”: on montre la vraie vie, les vraies gens et, à travers eux, les vraies prouesses de la médecine. L’objectif est de faire frémir les cœurs de parents, de mettre les poils au téléspectateur zappeur et de titiller l’empathie générale. Gagné. Nous allons suivre quatre enfants et leurs familles, dans leur parcours de chirurgie réparatrice (on ne dira plus jamais “esthétique”). Quatre mômes qu’autrefois on aurait regardé de travers, voire qualifiés de “monstres” et qui, aujourd’hui, vont pouvoir mener une vie normale. Le film envisage différents cas de figure. Naël, 4 mois, et Léonie, 16 ans, sont tous les deux nés avec une fente labio-palatine (ce que l’on appelle communément “bec-de-lièvre”). Cette malformation, qui touche un enfant sur mille, est désormais réparable. Le bébé subit sa première opération. L’ado la dernière. On verra aussi la situation poignante de Raphaël, 8 ans, incapable de sourire suite à une maladie génétique. Puis il y a Lou, adolescente de 13 ans au nez dévoré par un chien. Impossible de ne pas ressentir la détresse de l’enfant et de ses proches. Et, dès lors, impossible de ne pas être transcendé par la joie et l’espoir face aux prouesses réalisées par les praticiens. Il y a le travail en salle d’op’, mais il y a aussi tout le reste. Toute cette galaxie de personnel soignant bienveillant qui entoure les patients. L’humanité et l’espoir existent donc toujours dans les chambres d’hôpital. La science progresse. Des médecins peuvent être porteurs de bonnes nouvelles. Des histoires se terminent bien. Une salutaire piqûre de rappel.

Sur le même sujet
Plus d'actualité