Enquête de santé : méditation, une révolution dans le cerveau

La méditation reste encore pour beaucoup un concept abstrait qu’il est temps de définir précisément.

medidation_fr5

Si l’on en croit les millions d’adeptes qu’elle a conquis en quelques années seulement, la méditation pourrait arrêter le dérèglement climatique et en finir avec la faim dans le monde. On exagère à peine tant elle semble constituer la réponse à tous nos problèmes. Ce récent consensus qui entoure la méditation amène certains à s’en détourner uniquement à cause de son image de “ truc de bobo ”. Pourtant, elle a réellement beaucoup de choses à apporter à notre santé et le film diffusé ce soir sur France 5 a l’ambition de réconcilier les partisans et les détracteurs.

Que ce soit pour lutter contre la dépression ou les douleurs chroniques ou comme un traitement à certains cancers, la méditation s’offre une seconde jeunesse. Cet art ancestral a en effet longtemps été délaissé par les sociétés occidentales et ne se gêne pas pour profiter du mouvement actuel qui les pousse vers un retour aux sources. Entre livres, conférences, tutoriels et applications, la méditation s’est totalement démocratisée au point d’attirer de nouveaux fidèles chaque jour. Mais sa pratique reste encore mystérieuse et beaucoup plus complexe qu’elle n’y paraît. Il ne suffit pas de fermer les yeux pour se laisser emporter par la pleine conscience. Tout l’intérêt du film diffusé par France 5 est là : rendre son aspect de gymnastique du cerveau, avec les difficultés que cela implique, à la méditation.

L’occasion également de revenir en détail sur ses effets sur la santé, et notamment ses qualités de prévention des maladies neurodégénératives. La méditation pourrait, selon les chercheurs, retarder les effets du vieillissement cérébral et donc permettre aux médecins de mieux appréhender une maladie comme Alzheimer. Bref, tout plein de bonnes raisons de s’y adonner le plus tôt possible, mais pas n’importe comment.

 

Sur le même sujet
Plus d'actualité