Visages, villages, un film-bonheur signé Agnès Varda

À 87 printemps, Agnès Varda continue de s’émerveiller et de cueillir des images insolites et poétiques.

illu_tv-181812

Sa petite coupe au bol bicolore est mondialement célèbre. Agnès Varda, petit bout de femme aux yeux de lutin malicieux a traversé la vie avec un regard perpétuellement passionné par le monde et par l’autre. Son œuvre est très modestement immense, elle qui, diplôme de photographe en poche, a côtoyé Maria Casarès, Gérard Philipe et a jeté les bases avec Resnais de la Nouvelle Vague au cinéma. Toujours en mouvement comme dorénavant sa deuxième passion, le cinéma. Avec lequel elle crée des collages-montages particuliers, des films “marabout, bout de ficelle” poétiques et libres qui deviendront sa marque de fabrique, le regard documentariste décalé estampillé “Varda”, racontant à sa manière la vie des autres.

Mariée à Jacques Demy, cette conteuse à part et insatiable curieuse qui a vu le jour en Belgique, a toujours eu une passion pour la France, ces milliers de visages et de villages qui la composent et pour l’art contemporain. Ça tombe bien, ce sont les mêmes passions qui animent le photographe-plasticien JR venu du graffiti, spécialiste de la possession artistique des murs avec ses immenses affiches souvent dédiées aux femmes (Women are Heroes).

Avec le hasard comme “meilleur assistant au monde”, ces deux-là se sont mis à sillonner la France à bord du “camion magique de JR” dans lequel on peut tirer le portrait des gens. Au départ, il s’agissait d’un projet court, mais très vite, la passion commune s’emballe, ils parcourent les routes plus d’une année avec une “préférence pour les petits villages en marge”. En résulte un road-movie burlesque et intime, une œuvre à la fois éphémère et durable, puisqu’ils en ont fait un film, qui raconte au gré de leurs rencontres, à l’aide d’immenses affiches sur les murs la vie, les gens, et l’art évidemment. Avec une liberté, une drôlerie, une tendresse et une poésie qui nous vissent littéralement le cœur. Un vrai film-bonheur.

Sur le même sujet
Plus d'actualité