Sexe et amour 3.0, plaisir obligatoire

Focus sur nos quêtes, nos envies et nos besoins à l'heure de l'uberisation de l'amour.

illu_tv-181811

David Levy, expert en intelligence artificielle, prédit les mariages entre humains et robots aux alentours de 2050 alors qu’aujourd’hui, les couples adultes peinent à dépasser la barre des trois ans. La thématique de l’amour à l’heure du numérique interroge donc chaque jour un peu plus, à mesure que les barrières sociales autour de la variabilité des pratiques sexuelles se brisent et que les nouvelles technologies s’immiscent dans le secteur du plaisir charnel. Match Tinder, regard aguicheur en réalité virtuelle et androïdes aux seins parfaits dévoilent ici “un nouveau monde”, comme le définit d’entrée Christoff, le célibataire qui s’amuse à en tester les dernières limites pour Arte.

Dans sa quête, il est accompagné d’Alice, jeune Allemande en couple, elle, mais curieuse d’enrichir sa vie amoureuse. Et, sans spoiler, elle trouvera son bonheur car Internet a éclaté le champ des possibles sexuels et amoureux. Mais en redistribuant totalement les cartes et en exigeant un niveau de performance et de perfection inédit, il a poussé de nombreux hommes vers les problèmes érectiles. En réponse, d’autres délaissent parfois la pratique réelle au profit du porno sur le net.

Léger et intriguant, cet état des lieux dit beaucoup de nos relations et des nouveaux besoins que nous nous sommes créés. Sans remettre en cause les alternatives à ce qui constituait autrefois le seul choix possible, le mariage, il est un fait, selon les experts croisés par Arte, que le désir s’est banalisé au point de voir certaines de ses transgressions tourner au ridicule. Mais le docu part un peu dans tous les sens et, en refusant de faire un choix entre la révolution numérique et les transformations psychosociales, il nous laisse ce petit goût d’inachevé.

Plus d'actualité