Star Wars: Retour en Force

J.J. Abrams réactive la Force et inscrit son nom au sabre laser dans la légende Star Wars

star_wars_prod

J.J. Abrams, biberonné à la sainte-Trinité Lucas-Spielberg-Coppola, est tombé dedans comme Obélix quand il était petit. En gros, son ADN science-fictionnel, né avec E-T l’extraterrestre, était déjà en place alors qu’il commençait à peine à parler. Et très vite déjà pourtant l’envie de raconter des histoires avec l’image et le son. Pas étonnant donc qu’il commence par exploser à la télévision avec la série fantastique Lost, révolutionnant carrément le genre.

Son passage au cinéma, le nouveau Golden boy d’Hollywood, le réussit avec la même facilité. D’abord en remettant au goût du jour le mythe Star Trek. Puis avec un beau film hommage au ciné des années 80 et à Spielberg, Super 8. Bref, le garçon en a clairement sous le capot. Mais tout de même s’attaquer à Star Wars, la plus grande saga intergalactique de toute l’histoire du cinéma? C’est carrément suicidaire! D’autant que Lucas, agacé par des fans obsessionnels qui lui reprochaient son traitement trop enfantin de la deuxième trilogie, avait juré ses grands dieux que l’on ne l’y reprendrait plus. Mais poussé par Kathleen Kennedy pour relancer la société Lucas Films, George a une petite idée derrière la tête. Il demande dans le plus grand secret à Ford, Hamill et Fisher de réserver leurs agendas pour des éventuels épisodes VII, VIII et IX. Sur Terre, le monde est en émoi et piaffe d’impatience…

La suite, on la connaît. Abrams prend le bâton de relais. Qu’il tend à Ford, qui lui-même adoube le jeune casting (dont une Daisy Riley déterminée et un R2D2 new look, BB8, robot génial et mascotte du film) dans une scène à la fois hilarante et émouvante de retrouvailles avec Han Solo et Chewbacca. L’impensable est réalisé: les vieux fans et les néophytes se tiennent désormais main dans la main pour la nouvelle saga. Plus forte que Lucas qui a vécu la fin de son aventure Star Wars comme un douloureux divorce. Plus forte que le temps. Pas plus tard que la semaine prochaine, la saga investit le festival de Cannes, avec la grande première du spin-off, Solo: A Star Wars Story. C’est sûr: la Force est de retour!

Sur le même sujet
Plus d'actualité