Marx, sa vie, son œuvre

200 ans après sa naissance, le travail de Marx continue de peser sur les débats de notre société.

karl_marx_arte

Ce mois de mai 2018 marque le bicentenaire de la naissance de Karl Marx, et pour éviter que l’événement passe totalement inaperçu dans l’ombre des cinquante ans de Mai 68, Arte joue les profs d’histoire avec une soirée exceptionnelle ce mardi autour de la vie et de l’héritage de l’historien, sociologue, philosophe, économiste et mannequin de barbe allemand. Une soirée qui commence par un docu-fiction qui commence un an avant le décès de Marx. Il tente alors, péniblement, de clôturer les derniers chapitres du second tome du Capital, l’œuvre de sa vie. Narré par la plus jeune de ses filles, le film retrace les grandes étapes de sa vie, de ses coups d’éclats à Paris en compagnie de Friedrich Engels aux difficultés qu’il rencontre à Bruxelles.

Si tout le monde connaît Karl Marx, sa pensée reste souvent caricaturée. Elle a pourtant traversé les âges et ressort encore régulièrement aujourd’hui, comme un contrepoint à un capitalisme au visage de plus en plus inhumain. Le théoricien allemand voyait, notamment, dans la lutte des classes le fil d’Ariane de toutes les sociétés. Mais il est aussi connu pour sa vision matérialiste de l’Histoire ou pour son rôle dans les révolutions ouvrières. Ses théories lui ont survécu et ont alimenté les grands événements qu’a connu le vingtième siècle. La deuxième partie de soirée comparera donc son travail avec l’émergence des régimes communistes – de l’Union Soviétique à Cuba en passant par Pékin et la RDA – avant de le transposer à la société actuelle, qui compte encore, mine de rien, une belle communauté de partisans aux idées marxistes. À noter que la Marxmania se poursuit mercredi, quand l’économiste en vogue Thomas Piketty, accompagné du philosophe slovène Slavoj Zizek, rendra à son tour à l’idéologue allemand ses lettres de noblesse.

Sur le même sujet
Plus d'actualité