Les 6 heures de Spa-Francorchamps

Alonso, le débutant

illu_tv-181802

Première des huit manches du championnat du monde d’endurance, dont le calendrier, un peu étrange, s’étend jusqu’en juin 2019, cette édition des Six heures de Spa-Francorchamps réunit cette année trente-sept bolides, parmi lesquels ceux d’anciens pilotes bien connus de Formule 1, comme Giancarlo Fisichella, Sébastien Buemi, Kamui Kobayashi, Bruno Senna et surtout, Fernando Alonso. Avec un volant Toyota, l’ex-double champion du monde se place déjà favori malgré ses débuts dans la compétition, puisqu’il intègre l’équipage tenant du titre. Une course qui sert aussi de répétition aux 24 heures du Mans, qui se tiendront mi-juin.

Sur le même sujet
Plus d'actualité