Le monde en face: Le nouveau désordre mondial

La chute du mur de Berlin devait annoncer la paix et la victoire du monde libre. On attend toujours.

desordre_fabius_belga

Il ressort de ce documentaire une nette impression de gâchis. On y mesure à quel point les Occidentaux se sont vus trop beaux. Au sortir d’une guerre froide qui a mis les régimes communistes à genoux, l’Occident s’est imaginé les mains sur le gouvernail, niant toute résistance. Après tout, c’était la victoire du monde « libre » et il ne pouvait en advenir qu’une longue et belle période de paix. En bon père de famille, le président américain George Bush promettait en septembre 91 “une nouvelle ère libérée de la menace du terrorisme, davantage axée sur la recherche de la justice, plus sûre en matière de paix et pendant laquelle les nations prospéreront et vivront en harmonie”. Presque trente ans plus tard, l’illusion a disparu, au profit d’une instabilité mondiale inquiétante.

L’Amérique se rêvait seule au monde, elle doit aujourd’hui composer avec une série d’acteurs majeurs qui revendiquent, à raison, leur part du gâteau. Paradoxalement, c’est la globalisation menée par les pays occidentaux qui a permis l’éclosion de nouvelles grandes puissances. Nous voilà au milieu d’un monde multipolaire, déchiré. Avec l’aide d’experts issus du monde politique, tel que l’ancien ministre des Affaires étrangères Laurent Fabius, et journalistique, France 5 décompose l’Histoire et relie chacune de ses parcelles à ce qui compose notre monde depuis la chute du mur.

Sur le même sujet
Plus d'actualité