La vie en Grace Jones

Sophie Fiennes a traqué Grace Jones pendant dix ans pour construire ce film qui n’est ni une biographie, ni un portrait exhaustif.

grace_jones_belga

La vie en Grace Jones est une œuvre originale sans commentaires, sans voix off et sans images d’archives (un peu à la façon Tout ça ou Strip-Tease) renvoyant l’image d’une personnalité forte dont les meilleurs disques sont derrière elle, mais qui continue à entretenir la stature de sa propre célébrité. Rythmé par des passages sur scène visuellement fidèle au style Grace (masques, tribalisme, poses…), le film s’aventure aussi dans le roman familial de la chanteuse qui, de retour en Jamaïque, rappelle combien son enfance fut marquée par la discipline, la religion et les punitions imposées par son révérend de père.  Au passage, on assistera à quelques belles crises de colère (ses musiciens qui la plantent en studio, une suite d’hôtel pas prévue sur la facture…), mais on restera attendri par l’humanité de cet objet de séduction massive.

Sur le même sujet
Plus d'actualité