Avec Lazy Factory, vos oreilles vous diront merci

Pure revient avec une quatrième compilation dédiée à Lazy Factory, l’émission incontournable du dimanche matin. Les titres sont finement choisis pour que la matinale de Fanny Ruwet vous accompagne le reste de la semaine. Pour Moustique, c’est l’occasion de comprendre le succès de l’émission.

Pure - Lazy Factory ©RTBF

Chaque dimanche matin, la matinale animée par la jeune Fanny Ruwet chouchoute les tympans de ses auditeurs. Son format très long (de 7 heures à midi) et sa programmation séduit un public de paresseux toujours plus nombreux. Si vous la cherchiez, Lazy Factory est la solution clé pour se tirer des bras de Morphée.

Une voix

Fanny se réveille en même temps que les auditeurs, aucune fausse énergie et que du naturel. Pour elle, il n’est pas question de prendre le micro d’assaut avec un retentissant « Hé salut, on se réveille !”. Sa voix s’échauffe et ses idées s’éclaircissent au fil de la musique. Son ton doux s’accorde à celui de l’émission: « on me dit souvent que je change ma voix, c’est vrai que je parle quatre octaves plus basses que d’habitude », confie l’animatrice.

Un cocon

Que les auditeurs traînent au lit, brunchent ou s’activent, Fanny les accompagne. Elle souhaite que « les gens se laissent aller et soient bercés » par une ambiance qu’elle prend le temps d’installer en cinq heures d’antenne. Que de la douceur et de la musique pour créer un véritable cocon du dimanche.

Une programmation

Lazy Factory est un partenaire idéal à la grande spiritualité musicale. Pour la compilation, le bureau de programmation de Pure a sélectionné quarante morceaux à l’image de la matinale. Soit, des “titres aériens, des covers délicates et des versions acoustiques” comme le décrit la radio.

Sur le même sujet
Plus d'actualité