Picasso, l’audacieux

Après le succès d’Einstein, Brian Grazer et Ron Howard peignent la bio du génie de Guernica. Avec Antonio Banderas, forcément!

genius_picasso_prod

Cela fait 45 ans que le fondateur du cubisme a disparu… L’occasion de développer sa vie, son œuvre (Carlos Saura s’y est également attelé) et de revenir sur ce qui fait de ce peintre, sculpteur, céramiste, un artiste unique, exceptionnel, bref un génie. En 10 épisodes, les showrunners ont le temps et le luxe de montrer l’histoire du 20e siècle en marche, de rappeler les amitiés et l’avènement de l’art moderne et, surtout, de toucher du doigt ce qui distingue ce bouillant Espagnol de tous les autres. Sa vision. Sa curiosité. Ses inspirations spontanées. Son refus du beau, du facile et de l’académique. Sa fougue. Son engagement, ses idées révolutionnaires. Son sens des relations publiques aussi et le talent avec lequel il a su construire son personnage (à revoir, Le mystère Picasso d’Henri-Georges Clouzot qui avait capturé le travail en atelier, en 1955).

La biographie ne sert qu’à cela: décrypter, comprendre une personnalité hors-norme, capable de changer son monde pour toujours. Les histoires d’amour et de sexe, les anecdotes croustifondantes ne sont pas là, simplement, pour capter notre attention par l’anecdote. Elles exposent la confrontation entre l’Art et la vie, sans tomber trop dans le people.

Parlant de people, on aurait peut-être préféré qu’un inconnu enfile la marinière: voir affleurer les traits de l’acteur du Mariachi parasite l’immersion dans la fiction. Ceux qui ont du mal avec les rôles “à performance”, ayant nécessité “5 heures de maquillage” pour “entrer dans la peau de l’icône” passeront leur chemin, car on n’évitera pas ce registre. Pourtant, bonheur, Antonio Banderas nous fait enfin oublier ses piètres compositions hollywoodiennes et rappelle combien il garde de talent sous le coude. Enfin, Ron Hubard fait le job: images léchées, rigueur historique, validation par la famille. Un modèle de classicisme… Un paradoxe pour retracer l’existence d’un homme qui l’a refusé toute sa vie.

Sur le même sujet
Plus d'actualité