La longue édification du musée noir

Comment faire raconter l’histoire afro-américaine? Réponse avec la genèse du musée qui lui est consacré à Washington.

musee_noir_arte

Comme un symbole, on trouve au cœur de Washington DC un imposant vaisseau dont l’habillage en bronze détonne avec le classicisme des institutions bien connues qu’il côtoie. Inauguré en septembre 2016 par Barack Obama mais mis sur les rails par George Bush junior 13 ans plus tôt, le Musée de l’histoire et de la culture afro-américaine est l’aboutissement d’un projet qui a plus de cent ans. Bien avant le rêve d’un pasteur dont le discours donné à quelques mètres de là résonne encore, l’idée de rendre hommage à cette partie de la population négligée dans l’histoire américaine (et pas seulement) a germé dans les esprits. Une idée noble certes mais dont la mise en œuvre ne vient pas sans une foule de réflexions tant l’enjeu est de taille. Dans ce film, Olivier Hardt donne la parole à ceux qui l’ont façonné. À commencer par ses architectes qui racontent comment contraintes techniques et volonté symbolique ont donné ce magnifique bâtiment inspiré par une couronne africaine. Encore fallait-il proposer un ensemble cohérent pour garnir les 40.000 m2 de galeries en retraçant une histoire complexe et aux limites floues. Une mission aussi compliquée que fascinante dont l’histoire en elle-même est déjà un beau sujet de réflexion.

Sur le même sujet
Plus d'actualité