L’ado tueur

Ambiance glauque pour Born to Kill, la minisérie sur un ado psychopathe qui donne froid dans le dos.

born_kill_be_tv

Dans une Angleterre pluvieuse et morne, Sam (Jack Rowan, incroyable), 16 ans, et sa mère Jenny (Romola Garai, The Hour) vivent une existence en apparence paisible. Jenny est infirmière à l’hôpital où Sam passe souvent après l’école pour faire la lecture aux patients, et leur relation mère-fils est au beau fixe. Mais derrière la gueule d’ange de l’adolescent se prépare un destin tragique. Très vite, le mini-format en quatre épisodes de la série l’exige, la carapace de fils charismatique et irréprochable se brise pour révéler la vraie nature du personnage: un ado dénué de toute empathie qui va se laisser envahir par ses pulsions macabres. Sam veut tuer, Sam va tuer. 

Créée par Tracey Malone et Kate Ashfield, Born to Kill n’a pas peur de montrer les morts. Des cadavres à l’hôpital aux victimes de Sam, la caméra filme ces corps dénués de vie en gros plan. Les décors sobres et l’esthétique terne de l’image amène un certain degré de réalisme à cette mini-fiction, rendant les crimes de Sam de plus en plus horrifiants. La tension monte, jusqu’à un final déconcertant.

Plus d'actualité