Du rêve à la réalité pour Martin Luther King

En avance sur son temps, un homme a redonné espoir à toute la communauté noire américaine.

martin_luther_king_fo

Le 4 avril 1968, Martin Luther King est assassiné à Memphis. Le pasteur, alors âgé de 39 ans, luttait de front contre la ségrégation raciale avec comme principal mot d’ordre la non-violence. À l’occasion des 50 ans de sa mort, la télé lui rend hommage. France Ô, par exemple, propose une soirée dédiée à celui qui demeure un modèle de la lutte contre la discrimination. Elle s’ouvre avec Je suis Martin Luther King, un document inédit qui décrit son état d’esprit, ses doutes et ses ambitions au travers d’images d’archives et de témoignages de ses proches.

Le reste de la soirée s’intéresse davantage au combat que le Prix Nobel de la paix a mené tout au long de sa vie. Un combat symbolisé par l’un des discours les plus célèbres de l’histoire: “I have a dream”, marquant la naissance d’une bataille pacifique pour les droits civiques des Afro-Américains. Mais les inégalités persistent. Un regard sur les discriminations actuelles s’impose donc via le quotidien des victimes de racisme qui continuent de se battre pour un principe d’égalité malheureusement trop souvent battu en brèche.

Sur le même sujet
Plus d'actualité