Les Ambassadeurs fêtent les 60 ans de l’Expo 58

Pour l’anniversaire de l'Expo 58, l’équipe des Ambassadeurs sillonne Bruxelles et ses souvenirs.

expo58_belga

1958, des millions de visiteurs rallient Bruxelles pour contempler la première Exposition Universelle de l’après-guerre, dont la mission est de rendre palpable le rêve de modernité. Un pari apparemment relevé haut la main lorsque l’on se rend compte, avec le recul, que la majeure partie des réalisations de l’époque, pourtant parfois pensées comme éphémères, subsistent encore aujourd’hui. À l’image de l’Atomium, le bâtiment le plus vendu en modèle réduit du Royaume (au coude-à-coude avec le Manneken Pis), l’Exposition Universelle de 1958 a laissé de nombreuses traces architecturales indélébiles dans Bruxelles. Ce n’est pas un hasard si elle prend place en plein cœur des Trente Glorieuses, alors que les avancées technologiques s’allient à l’émergence de la société de consommation.
La RTBF fête donc le 60e anniversaire du plus grand événement qu’a connu notre capitale via un épisode thématique de ses Ambassadeurs. Armelle réunit Marie-Thérèse et Roger, un couple venu d’Andrimont, Odette, qui dirigea jadis les hôtesses de l’exposition, et Jacqueline, fille du commissaire général de l’époque. Ensemble, ils détailleront les souvenirs qu’ils chérissent et préservent depuis soixante ans. L’occasion également pour la petite bande d’en apprendre encore un peu plus sur une Exposition Universelle qui n’a, semble-t-il, pas encore révélé tous ses secrets, en voyageant entre certains vestiges insoupçonnés et des lieux d’aujourd’hui.
Roger et Marie-Thérèse rejoindront ensuite Guy Lemaire pour visiter l’ADAM, l’Art and Design Atomium Museum, avant de déguster une tomate-crevettes revisitée par le sympathique Jean-Philippe Watteyne dans la plus haute boule du cristal de fer bruxellois.

Sur le même sujet
Plus d'actualité