Fais-le toi même ton Sandwich

Dans un docu inspirant, Benjamin Carle réalise un sandwich de A à Z pour renouer avec nos racines d’homo sapiens.

sandwich_be

C’est simple un sandwich. Du pain, quelques garnitures et le tour est joué ! Mais imaginez que vous deviez vous-même produire tous les ingrédients… Pour la salade, il faut un potager. Pour les œufs, il faut des poules. Pour le pain, il faut du blé. Pour l’huile d’olive, il faut… Vous avez compris le principe. Le réalisateur de Sandwich, Benjamin Carle, a décidé de relever ce défi: fabriquer lui-même son pan-bagnat, spécialité culinaire traditionnelle de la cuisine niçoise. Semer son blé dans la Drôme, faire pousser ses légumes sur un toit parisien, pêcher les anchois et le thon en Atlantique… Benjamin Carle s’est plus qu’investi dans la préparation de son sandwich, jusqu’à presser lui-même son huile d’olive aux Baux-de-Provence, dans le massif des Alpilles!

Dix mois plus tard, le pan-bagnat est là, prêt, complet et 100 % maison, composé uniquement de produits français. “J’espère au moins qu’il sera bon, car c’est, à n’en pas douter, le sandwich le plus cher au monde” plaisante celui qui, à 25 ans, s’était déjà lancé le défi de vivre 100 % made in France pendant neuf mois, comme il l’a raconté dans un documentaire Canal + en 2014. Avec ce challenge en apparence anecdotique, le journaliste désire questionner notre rapport au manuel, à l’heure où tout s’achète en un clic sur Internet. “On entend souvent que les jeunes ne savent plus rien faire par eux-mêmes. Or, j’ai remarqué que de plus en plus de gens de mon âge ne se définissent plus par leur métier, mais par leurs activités en dehors. Ma copine et ses amies se sont mises à faire du tricot. Des potes ont appris à poser des filets de pêche, d’autres créent des meubles à partir de bois recyclé”. Une chose reste à savoir: il était bon ce sandwich?

Plus d'actualité