Hommage à Stephen Hawking

Suite au décès du célèbre astrophysicien, La Une modifie la programmation de ce vendredi 16 mars, et diffuse Une merveilleuse histoire du temps à 20h50 à la place de Skyfall.

xvma5e67d34-dc0b-11e7-9702-643a1b837acc

Stephen Hawking s’est éteint ce mercredi à l’âge de septante-six ans. Dire qu’en 1964, quand les médecins lui ont diagnostiqué une sclérose latérale amyotrophique (ou maladie de Charcot), ils ne lui donnaient que quelques années à vivre… La SLA a petit à petit enfermé l’astrophysicien britannique dans un fauteuil roulant. Mais si la maladie touchait ses neurones moteurs, le rendant presque complètement paralysé et incapable de parler si ce n’est à travers son emblématique synthétiseur vocal, ses fonctions cognitives étaient pour leur part épargnées. Brillant, curieux, très drôle aussi, Stephen Hawking a consacré sa vie – et son cerveau – à tenter d’expliquer la création de l’Univers. Spécialisé dans la cosmologie et la gravité quantique, il a notamment été reconnu pour ses découvertes sur les trous noirs.

Au cinéma, le physicien théoricien a été incarné par Eddie Redmayne en 2015 dans le biopic britannique Une merveilleuse histoire du temps. Il s’agit de l’adaptation de Travelling to Infinity: My Life with Stephen, les mémoires écrites en 2008 par la première femme de Hawking, Jane Wilde. Le film, qui sera donc diffusé ce vendredi sur La Une, relate les années de jeunesse du chercheur, sa rencontre avec Jane, ses premières découvertes scientifiques, ses succès en physique cosmologiste et la découverte de sa maladie. Un film touchant, et doté d’une intelligence sans fin. Tout comme l’était l’honorable monsieur Hawking.

Sur le même sujet
Plus d'actualité