Des affiches de films détournées par un collectif

Frustrés par le manque d’acteurs noirs dans les médias, Shiden Tekle et ses amis du groupement Legally Black ont décidé de recréer les affiches de films cultes en y insérant des personnages noirs.

© Legally Black

Ces posters détournés n’étaient destinés qu’à tapisser les murs de leurs maisons, mais l’entreprise publicitaire Special Patrol Group (connue pour son caractère subversif) en a décidé autrement. Enthousiasmée par le concept imaginé par Shiden Tekle et ses amis (tous membres du collectif Legally Black), et en collaboration avec Advocacy Academy, elle propose aux jeunes hommes de diffuser leurs affiches vers une audience plus large que leur salon. La firme imprime alors les posters en grand format et les place discrètement dans des arrêts de bus de Brixton, au sud de Londres. 

« Je suis victime de racisme depuis l’âge de 12 ans, explique Tekle, et quand on regarde la télévision ou qu’on va au cinéma, on ne voit jamais de représentations positives des Noirs. Dans les grands films, les personnages noirs jouent souvent des criminels et des trafiquants de drogue, ce qui conditionne les gens à croire que tous les Noirs sont comme ça ». Pour figurer parmi les « acteurs » sur les affiches, les quatre adolescents ont réquisitionné leurs amis et leurs familles. Un photographe professionnel et un graphiste se sont ensuite occupés de la prise de vue et du montage. On peut ainsi voir le père de Tekle en James Bond et la mère d’un de ses amis en Doctor Who. Tekle s’est lui glissé dans la peau de Jay sur l’affiche de Inbetweeners. « Quand je l’ai vue pour la première fois à l’arrêt de bus, j’étais juste “wow“ » a-t-il déclaré. Le slogan : « Si vous êtes surpris, cela signifie que vous ne voyez pas assez de personnes noires dans des rôles principaux ». Quelques jours plus tard, la plupart des affiches ont été retirées et remplacées par des publicités pour McDonald’s.

Selon la British Film Institute, seulement 218 rôles principaux dans 1172 films britanniques sortis entre 2006 et 2016 ont été joués par des acteurs noirs. Avec un total de 45 000 rôles sur cette période, les comédiens britanniques noirs n’ont donc joué que 0,5% d’entre eux. 59% des films analysés ne contiennent aucun personnage noir. Le but de cette campagne est de sensibiliser les médias au manque de représentation des Noirs et de susciter un dialogue et une discussion autour de leurs présentations souvent inexactes et préjudiciables.

Sur le même sujet
Plus d'actualité