Troisième Tournoi de l’Académie

Le nouveau tournoi d’éloquence de la RTBF s’articule autour du revenu universel. Ça va barder!

tournois_rtbf_martin_godfroid

Depuis octobre, on adore l’idée d’un tournoi d’éloquence à la belge, alliant la fougue de la jeunesse et la sagesse de la vieille garde, et on se réjouit d’avoir droit ce jeudi à un sujet de société actuel et hargneusement clivant: le revenu universel. Pas que la question de la monarchie du premier rendez-vous ou celle du Congo belge lors du deuxième manquaient d’intérêt. Mais elles ne s’inscrivaient pas dans l’air du temps comme l’idée d’un salaire d’être humain, fantasmé par certains aussi bien à gauche qu’à droite, vomi par d’autres, autant à droite qu’à gauche.

A l’heure où la courbe du chômage côtoie les sommets et que les acquis sociaux se voient détricotés, le revenu universel peut-il être la solution face à la précarité et aux inégalités? Il faut reconnaître que l’idée d’offrir à chacun quelques centaines d’euros pour survivre, testée actuellement au Kenya et en Finlande, reste en tête comme une chanson des Stones. Le candidat socialiste malheureux (pléonasme?) Benoît Hamon en avait d’ailleurs fait une priorité de son programme lors des élections présidentielles françaises. Mais le concept entraîne des questions en matière de justice sociale et interroge sur l’avenir du travail. Il aurait aussi un coût certain, accessoirement.

Bref, le débat de jeudi s’annonce animé entre deux équipes composées d’un expert, d’un représentant de la société civile et d’un étudiant. Il sera présidé par la magistrate Françoise Tulkens et animé par la charismatique Florence Hainaut et l’humoriste Bruno Coppens, aussi à l’aise avec les mots qu’avec les concepts économiques.

Sur le même sujet
Plus d'actualité