Coup de foudre à Bora Bora : Polyniaiserie

Laëtitia Milot, de retour dans Plus belle la vie, joue la belle de Tahiti dans une comédie romantique prévi(ri)sible.

bora_bora_rtbf

“C’est con mais c’est bon”. Voilà ce qui a amené, en pleine conscience, plus de 6 millions de téléspectateurs devant les deux premiers épisodes de la série Coup de foudre à… de TF1. Le troisième épisode suit le cahier des charges. On y retrouve deux stars du petit écran (Laëtitia Milot et Philippe Bas, du lourd), dans un décor de rêve et un scénar prémâché qui permet de somnoler à l’aise sans perdre le fil (blanc). Coup de foudre à…, c’est de la pure eau de rose industrielle. La version Findus de Coup de foudre à Notting Hill, pas mauvais, mais pas franchement glorieux. L’intrigue suit la recette pas à pas: une héroïne au métier haut de gamme mais à la vie sentimentale à la ramasse, jolie mais pas inaccessible, va trouver l’amour là où elle ne l’attend pas.

Ici, Valentine est amoureuse de son ami-associé Jérôme. Le duo part en voyage professionnel à Bora Bora (on ne va pas non plus aller bosser à Trifouilly-les-Oies). L’occasion rêvée pour Valentine de déclarer sa flamme. Hélas, dans ses bagages, Jérôme a glissé sa nouvelle petite amie (normal, lorsqu’on part aux frais de son entreprise). Voilà Valentine bien marrie en bikini sous les palmiers. Arrive Marc, guide local, sarcastique, viril et libre. Le doute s’insinue dans le cœur de la businesswoman (pas franchement débordée). Sachant que Jérôme est joué par Amaury de Crayencour et Marc par Philippe Bas, star de Profilage, série TF1, devinez qui va remporter la timbale? Dans une interview, Laëtitia Milot, qu’on retrouvera aussi ce dimanche après-midi dans Les grands du rire, sur France 3, a dit “On donne du rêve”. Mais le rêve, ça ne se donne pas, ça s’inspire…

 

Plus d'actualité