Grandeurs nature : Ours polaire, opération survie

Immersion dans le périple d’une ourse polaire et de ses deux petits à travers la glace, comme si vous y étiez…

ours_polaire_f2

Chaque année, les ours blancs parcourent des centaines de kilomètres pour rejoindre la banquise du pôle Nord, là où les phoques sont nombreux. Pour les oursons, ce voyage constitue l’une des aventures les plus difficiles de leur vie. Depuis leur repaire à 300 mètres d’altitude jusqu’à leur destination finale, Ours polaire, opération survie suit de (très) près le périple d’une femelle et ses deux petits. Ils vont parcourir 600 kilomètres, dont 200 sur la glace flottante. Mâles en rut, renards, narvals, morses et phoques, c’est avec toute la faune polaire que les ours vont faire connaissance. Et les difficultés s’accumulent. Les oursons, âgés de deux mois à peine, doivent s’arrêter une dizaine de fois par jour pour tenir le voyage, tandis que la mère a besoin de manger après sept mois d’hibernation.

Écrit comme une fiction, ce documentaire offre des images somptueuses des fjords ainsi que des deux oursons en pleine découverte de leur environnement. Tout en nous rappelant que si le dégel est précoce cette année, le réchauffement climatique en est bien la cause. Et si la banquise fond trop vite, les ours n’atteindront jamais leur destination, ils risquent de mourir de faim. Dans la soirée, sur Ushuaïa TV, rendez-vous en Terre Adélie, le royaume des manchots découvert en 1840 et dédié à la recherche. La France y maintient depuis soixante ans une base permanente: la station Dumont d’Urville, un poste d’observation de l’Antarctique. Terre Adélie, une vigie dans les glaces suit quatre programmes scientifiques aux enjeux environnementaux extrêmement importants. Deux documentaires glacés qui font réfléchir sur les conséquences actuelles du réchauffement climatique

Sur le même sujet
Plus d'actualité