Une histoire qui cloche : Île de Pâques, l’heure des vérités

Les habitants de l’île de Pâques se sont-ils vraiment entre-tués jusqu’à disparaître? France 5 mène l’enquête.

iles_paques_f5

À part peut-être les grands sites égyptiens, peu de joyaux archéologiques ont suscité autant de fantasmes et de fascination que l’île de Pâques. Rendu célèbre pour ses moai, statues géantes hautes de plusieurs mètres, ce petit bout de terre perdu à 3.700 kilomètres des côtes chiliennes n’a sans doute pas fini de révéler tous ses secrets. Nommée ainsi par un équipage néerlandais parce qu’elle a été découverte le jour de Pâques, l’île traîne une réputation sulfureuse qui a alimenté l’intérêt depuis des décennies. Celle-ci veut que la civilisation Rapa Nui qui l’a colonisée après avoir débarqué de la Polynésie orientale aurait fini par s’entre-tuer après avoir causé son “suicide écologique”.

Une théorie reprise jusqu’au site de l’Unesco que ce grand format de très bonne facture met à l’épreuve dans une sorte de very cold case archéologique passionnant. Avec rigueur et systématisme, elle s’attaque point par point à chaque élément soutenu par les partisans de ce “grand effondrement” au storytelling rendu encore plus efficace par son parallèle avec le désastre écologique qui se joue chaque jour à notre époque. Véritable propagande pour l’archéologie, le documentaire avance méticuleusement dans son entreprise grâce aux interviews des experts. Au-delà de ces discours à la fois pédagogiques et très mesurés, les techniques infographiques se superposent aux images paradisiaques pour rendre compte de ce (qu’on pense) qui a été. À la fois dépaysant et instructif, ce documentaire redore l’image d’une société disparue. 

Sur le même sujet
Plus d'actualité