L’arme fatale SAISON 2 : Frères d’armes

Les inédits de L’arme fatale s’inscrivent dans la lignée de la première saison. Un pari réussi.

arme_fatale_doc

En adaptant L’arme fatale, le blockbuster de 1987, sur le petit écran, Matt Miller, son producteur exécutif et scénariste en chef connu pour son travail sur Chuck ou Les 100, ne s’est pas planté. Loin de là. Cette première saison qu’il a développée et qui avait été diffusée au printemps dernier sur La Une avait convaincu, grâce notamment à l’alchimie qui s’est installée entre les deux protagonistes principaux, Martin Riggs (Clayne Crawford) et Roger Murtaugh (Damon Wayans), deux flics aux tempéraments opposés. Le premier, on s’en souvient, avait perdu Miranda, sa femme, dans ce qu’il croyait être un accident, tandis que le second a survécu à une crise cardiaque. En fin de round, Riggs découvrait l’identité de l’assassin de sa moitié. À savoir Tito Flores (Danny Mora), un baron de la drogue qui organise son trafic entre les États-Unis et le Mexique. C’est d’ailleurs dans ce pays que démarre cette salve inédite, toujours en cours de production outre-Atlantique.

Là-bas, le veuf est à la poursuite de son ennemi et entend lui faire payer son crime. Son collègue va tenter de lui faire changer d’avis. Y parviendra-t-il? Mais quelle que soit l’issue de cette confrontation, Riggs semble ne pas en avoir fini avec ses démons. “Ses dysfonctionnements émotionnels ne proviennent pas uniquement de la perte de sa compagne, souligne Matt Miller. Ça a commencé dès son enfance…” Raison pour laquelle l’auteur fait le choix d’introduire dans l’intrigue son père, Nathan Riggs (Rex Linn). Ces épisodes ne seront pas non plus de tout repos pour Murtaugh avec l’arrivée de sa nouvelle boss, jouée par Michell Hurd. Étincelles en vue. Enfin, le charismatique Leo Getz, incarné dans la saga originale par Joe Pesci, va faire également son apparition, endossé par Thomas Lennon. Ça promet!

Plus d'actualité