Bienvenue dans les coulisses du tournage d’Ennemi Public

Après La Trêve, c'est au tour d'Ennemi Public de boucler un second marathon de quatre mois de tournage. Petit bilan.

3348274578

Dans la foulée de leurs « cousins » de La Trêve, l’équipe d’Ennemi Public vient donc à son tour de terminer le tournage de sa deuxième saison, entamée début octobre. « L’aventure a finalement été d’une intensité similaire à la première », explique Matthieu Frances, l’un des trois réalisateurs (avec Gilles de Voghel et Gary Seghers) « Les conditions climatiques ont été tout aussi rudes, mais on pense avoir fait grimper le niveau de plusieurs crans. Et on espère que le spectateur le ressentira. »

Pendant ces 86 jours, avec toujours l’Ardenne en toile de fond, Ennemi Public a en fait repris ses personnages là où elle les avait laissés il y a deux ans. Ambitieux mais logiquement discret quant au contenu de leur nouvelle histoire, l’un de ses concepteurs explique encore: « On voulait donner un volume supplémentaire à la série: il y aura un thème central, mais avec des histoires éclatées à travers toute la Belgique. Auquel les personnages et différents événements seront reliés. » En plus des personnages habituels (Angelo Bison, Stéphanie Blanchoud, Clément Manuel, Jean-Jacques Rausin), quelques nouveaux visages – dont Pauline Etienne (Le bureau des légendes, La religieuse) – apparaîtront au cours de ces 10 épisodes de 52 minutes.

À l’instar de La Trêve, et de façon tout aussi inédite pour une série belge francophone, Ennemi Public, laquelle est imaginée sur trois saisons, a largement dépassé le cadre des frontières belges: de l’Australie au Canada, en passant par l’Allemagne, France, l’Espagne, la Grande-Bretagne, le Portugal, la Scandinavie, et bien d’autres. « Si petite pression il y a aujourd’hui par rapport à cela », ajoute encore le réalisateur, « elle est saine. On ne perd jamais de vue qu’on travaille sur une série grand public, qu’on veut de qualité. Mais je pense qu’on a tous été emmenés par une nouvelle histoire passionnante. Plus de risques ont été pris, car on voulait aussi donner plus d’ampleur aux personnages voire même à l’image », conclut-il.

On attend ces saisons 2 après la rentrée, alors qu’eLegal termine son parcours ce samedi sur La Une et que le tournage d’une deuxième saison d’Unité 42 (avec Patrick Ridremont) est envisagé cette année. Mais la prochaine série à être diffusée sera Champion (avec Mourade Zeguendi), qui baigne dans le football, dès ce printemps. Pendant que Be TV et RTL-TVI (via Everlasting) viennent de leur côté de mettre en boîte quatre épisodes d’une nouvelle mini-série belge, Adèle. Affaires à suivre…

 

 

Sur le même sujet
Plus d'actualité