Bravo à Matière grise

L’année commence fort pour Matière grise, doublement primé au Noida International Film Festival de New Delhi.

matgrisertbf

Le magazine scientifique de la RTBF a été récompensé sur la scène internationale. Le film Bébés en danger de Patrice Goldberg et Cyril Fleury a en effet obtenu le titre de meilleur documentaire. Ce docu raconte le récit de familles confrontées à une maladie grave chez leur fœtus, diagnostiquée avant la naissance. Mais Matière grise ne s’est pas contenté d’un seul prix, puisqu’il obtient aussi la palme du meilleur scénario pour Recherches farfelues des mêmes auteurs, un film qui démontre avec humour que derrière certaines recherches insolites peuvent se cacher de véritables avancées scientifiques pouvant améliorer notre existence, voire sauver des vies.

Face aux nombreuses productions étrangères en compétition, Matière grise a donc su démontrer “que la créativité belge et l’énergie que l’équipe met dans ses productions sont reconnues et apprécies partout dans le monde” s’est réjouie la RTBF. Le magazine avait déjà été récompensé à de nombreuses reprises dans le passé. En 2017, L’enfant qui voulait marcher à tout prix était lui aussi sacré meilleur documentaire au Festival du film de New Delhi, alors qu’il avait déjà reçu une mention spéciale du jury au Festival international du court métrage de Mumbai. Le documentaire Opéré du cerveau en jouant du violon avait reçu la même mention. En 2016, c’est le film Et la lumière fut!, consacré aux applications futures des technologies lumineuses, qui avait reçu le prix de la technologie au prestigieux Science Film Festival, inscrivant l’équipe de Matière grise au palmarès aux côtés de grands noms comme la BBC. Cette semaine, l’équipe a concocté un spécial Australie sur le terrifiant crocodile géant marin qui intéresse les scientifiques par sa longévité: le salty a côtoyé les dinosaures, et contrairement à ces derniers, il est toujours là…

Sur le même sujet
Plus d'actualité