Will Smith parodie le clip de son fils

Tel père, tel fils... La vidéo hilarante de Will Smith qui imite le clip du titre "Icon" de Jaden.

jaden_smith_will_smith

Pour féliciter son fils de 19 ans, Jaden Smith, et le succès de son album « SYRE » qui a été écouté plus de 100 millions de fois sur Spotify depuis sa sortie en novembre dernier, papa Smith a décidé de créer l’événement. Mais quand on a été le héros d’une série aussi cool que « Le Prince de Bel Air », on ne peut dignement pas se contenter de poster un message larmoyant en expliquant à quel point on est fier de sa progéniture. Non, Will Smith avait une autre idée en tête pour rendre hommage à son fiston : parodier le clip de son morceau « Icon », une vidéo très codifiée. Coucher de soleil, voiture de sport, grillz et veste en jeans, Jaden Smith ne fait pas dans la demi-mesure. L’acteur de 49 ans a donc décidé de se réapproprier ces codes bling-bling pour marquer le coup.

Résultat, on le découvre en short, dents et grosse chaîne en or et veste en jeans, grimpant dans une grosse cylindrée pour finalement en ressortir, mimer les paroles d’Icon et partir en moon-walk en perdant ses chaussons. Une bonne dose d’auto-dérision pour un résultat assez déroutant. Une prestation légendée par un message d’amour pour son rejeton “Félicitations pour tes 100 000 000 de streams sur Spotify, Jaden ! C’est une délicieuse bénédiction pour un parent d’admirer ses enfants. Continue d’être toi-même !” Jaden expliquait d’ailleurs récemment dans une interview au magazine Nylon qu’il se sentait comme une icône précisément parce qu’il faisait des choses que personne d’autre ne fait : pleurer dans ses vidéos, jusqu’à s’identifier à un vampire dans la « vraie vie ». Smith défie constamment les attentes, et tout cela est étonnamment authentique – précisément parce que c’est absurde. On sait surtout d’où il tient tout ça.

Regardez les deux versions d’Icon

En 2015, Will Smith nous expliquait d’ailleurs la difficulté d’éduquer ses enfants à Hollywood.

C’est plus complexe d’apprendre la modestie à son fils quand on est l’une des plus grandes stars du monde?
Will Smith – Disons qu’il faut surtout expliquer à mes enfants que tout n’est pas acquis dans la vie. Même si pour eux, tout l’est un peu, finalement… (Il rit.) Concrètement, quand je veux des billets pour assister à un match ou un spectacle en famille, même si l’événement affiche complet, je parviens toujours à dénicher des places. Mais je leur explique chaque fois que l’immense majorité des gens n’a pas cette chance. Et que ce sont plutôt ceux-là qui se trouvent dans la norme. Donc, oui, il faut veiller à ce que les enfants n’abusent pas du pouvoir que leur confère leur nom ou la notoriété de leur famille. Mais, que je sache, ce n’est encore jamais arrivé. Peut-être parce que, justement, je ne facilite quand même pas trop la tâche de mes enfants. Ma grand-mère me disait toujours: « Ne laisse pas l’échec te briser le cœur ni le succès te monter à la tête ». Bref, tout est question d’équilibre… Vous savez, chez les Smith, le cinéma est carrément devenu un business familial. Un peu comme si on travaillait tous dans une pizzeria.

Vous vous souvenez de vos 14 ans? Quand vous aviez l’âge de votre fils?
W.S. – J’étais le même type d’ado que lui. Timide mais qui savait ce qu’il voulait. Sauf que moi, je n’avais vraiment aucune idée de quoi allaient être faites les années suivantes de ma vie. Alors que lui, honnêtement, au niveau matériel et professionnel, il est nettement plus à l’aise. Même si le fait que nous disposons de confortables économies ne lui épargnera pas tous les soucis que la vie réserve aux jeunes hommes. Et je me dis même que mes enfants vont peut-être en baver plus que les autres…

A quel niveau?
W.S. – J’ai récemment croisé Justin Bieber. Et il souffre d’une exposition trop rapide et trop énorme. Il ne mène pas la vie normale d’un jeune homme de 19 ans. Et sa transition vers l’âge adulte s’avère complexe et perturbée.

Sur le même sujet
Plus d'actualité