En quête d’une nouvelle terre: le plan B

Stephen Hawking, le célèbre astrophysicien, voit notre planète invivable d’ici 100 ans. En quête d’une nouvelle Terre nous montre les recherches en cours.

illu_tv10

L’être humain a toujours été voir plus loin. Au-delà des montagnes, des mers… et aujourd’hui du ciel? L’enquête de la BBC diffusée par France 5 montre que notre espèce pourrait bien, pour de vrai, devenir interplanétaire! Parce qu’il est dans notre nature d’explorer l’univers et, aussi, parce que la survie de l’humanité est compromise ici. Tel est en tout cas le postulat de Stephen Hawking, qui n’incite pas pour autant à baisser les bras face aux problèmes environnementaux.

Le but n’est certainement pas ici de dire ”après moi le déluge”. Simplement, le film s’attache à une des solutions possibles: l’exil. Le message est optimiste: il s’agit de montrer comment la science avance et comment la science-fiction devient, petit à petit, réalité. On suit donc Christophe Galfard, chercheur, écrivain et disciple d’Hawking et l’ingénieure Danielle George à travers le monde, pour faire le point sur les recherches en cours. Parce que la colonisation spatiale pose une multitude de défis. Tout d’abord, évidemment, la sélection de la terre d’accueil, ce qui amènera nos guides dans le désert d’Acatama, au pied du télescope géant qui détecte de nouvelles planètes tous les jours. Ensuite viennent les questions du transport, de la “terraformation”, de l’installation… Au fil des pérégrinations, on découvre des bactéries productrices d’oxygène, des fusées plus rapides que l’éclair, des mises en hibernation copiées sur l’ours, des solutions pour simuler la gravité en vol et l’on se prend à rêver, la tête dans les étoiles, mais les pieds sur Terre.

Plus d'actualité