Rugby : Tournoi des VI nations, gros raffuts en perspective

L’Europe de l’ovalie s’affronte dans le traditionnel tournoi de la fin de l’hiver.

illu_tv16

Avant la coupe du monde qui aura lieu l’an prochain au Japon, cette édition du tournoi des Six Nations apparait comme un excellent révélateur pour les sélections européennes. Une occasion en or pour faire le point sans risquer de se faire taper par l’hémisphère Sud, propriétaires de la couronne mondiale depuis onze ans.

Double tenante du titre, l’Angleterre fait figure de favorite tant elle parait intouchable depuis le séisme de son élimination au premier tour de son mondial en 2015. Avec son coach australien, Eddie Jones, le XV à la rose n’a perdu qu’un seul de ses 23 derniers matchs tout en se permettant le luxe de battre l’Australie quatre fois dans la même année et prouvant donc son retour en forme au niveau mondial. Derrière la perfide albion, les frères ennemis britanniques font figure d’outsiders les plus sérieux, d’autant que l’équipe anglaise fait face à une hécatombe de blessure qui l’a forcée à faire appel à huit novices (dont Nathan Earle, photo) pour défendre son titre. La plus en forme c’est l’Irlande qui n’a perdu que deux matchs en 2017 glanant au passage des succès de prestige face à l’Australie et aux Springboks sud-africains. Ayant terminé l’année avec des victoires impressionnantes, respectivement contre l’Australie et l’Afrique du Sud en fin d’année, l’Écosse et le Pays de Galles ont fait le plein de confiance et joueront crânement leur chance.

Tout le contraire du XV de France qui fêté la Saint-Sylvestre avec l’arrivée de Jacques Brunel sur le banc pour remplacer un Guy Novès dont la désastreuse série de test-matchs aura eu raison. Un électrochoc peut-être salutaire mais on a connu meilleure préparation à deux mois d’une grande échéance. Les Italiens ont eux autant de chance de l’emporter que de gagner la coupe du monde de football en Russie et devraient, malheureusement, lutter pour éviter une troisième cuillère en bois d’affilée.  

Sur le même sujet
Plus d'actualité