C’était écrit : François Fillon, l’homme qui ne pouvait pas être président

House of Sarthe.

illu_tv2

Outrageusement oubliée aux Golden Globes et scandaleusement snobée au Festival de Cannes, le feuilleton François Fillon restera comme le suspense de l’année 2017. Heureusement, France 5 a eu la bonne idée de revenir sur une saga dont les rebondissements ont fait de la dernière élection présidentielle, la plus chaotique et imprévisible du siècle.

Après une rapide présentation de l’ex-candidat, Bruce Toussaint entre dans le vif du sujet en attaquant ce qui se présente comme un long résumé de l’affaire qui a fait passer le député de la Sarthe du statut de vainqueur annoncé à celui de looser et ennemi du peuple. Un passage en revue agrémenté de commentaires des proches du candidat, politiques ou pas, et d’observateurs qui confirme le goût de nos voisins pour les coulisses du pouvoir et leur indéniable talent à les mettre en scène. Très complet il ne nous apprend pourtant pas grand chose de neuf sur le “Penelopegate”- si ce n’est qu’évidemment la majorité des interviewés ont compris tout de suite que “quelque chose se passait”. En filigrane, il dépeint en revanche toute la “comédie humaine” qui se joue parmi les élites et dont l’intervention AHURRISANTE de Robert Bourgi, le fameux ami prêteur de costumes, est la parfaite illustration.

Sur le même sujet
Plus d'actualité