Mosaic: La série dont vous êtes le héros

Steven Soderbergh réinvente la manière de regarder une série avec Mosaic, le premier show télé interactif.

mosaic_be

Et si vous pouviez intervenir sur le cours d’une série pendant que vous la regardez? C’est le pari fou qu’a pris Steven Soderbergh, le cinéaste (Ocean’s Eleven) qui se plaît à faire des séries télévisées. Si Mosaic est prévu sur Be 1 selon un schéma classique (six épisodes de 60 minutes), le show se présente depuis novembre dernier sous la forme d’une application, malheureusement uniquement disponible sur l’Apple Store américain. Celle-ci permet à l’utilisateur de suivre la série comme il l’entend. Après avoir regardé l’épisode d’introduction obligatoire pour entrer dans l’univers de Mosaic, le “spectateur” peut ensuite choisir les contenus qu’il veut regarder. Ces derniers sont parfois enrichis de contenu additionnel tels que des articles ou des messages vocaux. D’un état passif, on devient donc acteur de ce show qui se prête extrêmement bien à ce type d’expérience, puisque Mosaic est avant tout une enquête criminelle sur le meurtre d’Olivia Lake (Sharon Stone), une auteure et illustratrice célèbre de livre pour enfants. Le tout se déroule dans une station de ski pour une petite dose de huis clos qui ajoute une certaine tension. Au casting on reconnaît au passage Frederick Weller (The Knick)Beau Bridges (Masters of Sex), Paul Reubens (Pee-wee Herman) et Jeremy Bobb (The Knick, Manhunt: Unabomber).
Depuis quelques années, on ne peut que saluer l’incursion de Steven Soderbergh dans l’univers des séries. Après la réussite de The Knick (Meilleure série dramatique aux Satellite Awards et deux nominations aux Emmys), et la dérangeante Girlfriend Expérience à l’esthétique remarquable, le réalisateur franchit une nouvelle étape avec Mosaic qu’il a construite comme un “puzzle narratif”. On note également que le développement de l’appli a pris pas moins de trois ans. Reste maintenant à voir si la “version classique” est à la hauteur de ce projet qui s’inscrit dans une époque en pleine mutation technologique. Verdict dès le 25 janvier.

Sur le même sujet
Plus d'actualité