The Handmaid’s Tale arrive en clair sur TF1 Séries et Films, visible dès le 29 janvier

Le groupe TF1 va modifier le nom et la programmation de NT1 et HD1. Cela devrait offrir à de nombreux Belges des fictions supplémentaires de qualité, comme The Handmaid’s Tale, une série 2017 primée à de nombreuses reprises.

handmaids_tale

On résume souvent la télévision française à TF1, France Télévisions, M6 (que seuls les frontaliers peuvent capter), Canal+, TV Breizh et des chaînes thématiques comme 13e Rue, Histoire ou Ushuaia TV. Mais, via la TNT (Télévision Numérique Terrestre), ce panorama s’est beaucoup enrichi depuis une dizaine d’années. Et petit à petit, les câblodistributeurs et fournisseurs belges sont allés y piocher de nouvelles chaînes, proposées soit dans leur abonnement de base, soit dans des offres thématiques optionnelles.

Encore faut-il les repérer… Beaucoup d’abonnés à SFR Belgique – repris par Telenet – ou au pack Family Fun de Voo n’ont pas prêté attention à HD1, une chaîne du groupe TF1, qui diffuse des fictions en haute définition. La plupart sont des rediffusions françaises (Alice Nevers, La loi selon Bartoli, Pep’s, Sœur Thérèse.com, Demain nous appartient…) ou étrangères (Downton Abbey, Gossip Girl, Pan Am, New York section criminelle, Fritkot, Madame est servie…).  

Depuis quelques années, le groupe TF1 met de l‘ordre dans son offre télé. Après avoir boosté TMC, avec l’arrivée de Yann Barthès et de son Quotidien notamment, et transformé LCI, il repositionne deux autres de ses chaînes, HD1 et NT1. L’une et l’autre vont changer de nom et adopter une programmation à la fois plus claire et plus attractive.

NT1 appartenait au départ au groupe AB. Rachetée par TF1, elle diffuse essentiellement des émissions de télé-réalité (de On a échangé nos mamans à Cauchemar en boutique, Undercover boss: les patrons au boulot ou Moundir, aventurier de l’amour), mais aussi des séries comme How I Met Your Mother, Clara Sheller et toutes les déclinaisons AB. Le 30 janvier elle portera le nom de TFX et s’adressera plus précisément aux 15-25 ans. Au programme: des séries «générationnelles» comme Dragon Ball Super 2, des films inédits (Ted 2, Hitman: agent 47), des nouveautés comme Tattoo Fixers, une émission britannique où les pros aident des désespérés à recouvrir d’anciens tatouages monstrueux – et des animateurs de la maison-mère: Karine Ferri, Elsa Fayer et Christophe Beaugrand.

Le 29 janvier, HD1 s’appellera donc TF1 Séries Films. Pas de surprise sur la marchandise. Et la chaîne ne compte pas se cantonner aux rediffs. Elle doit devenir une référence, avec une offre premium et des inédits (en tout cas en France). On cite Les yeux jaunes des crocodiles, The Descendants, Blanche-Neige et le chasseur, Indian Palace: une suite royale, ainsi que des cycles thématiques côté cinéma.

Et côté séries on annonce 22.11.63 (adapté du roman de Stephen King, avec James Franco), Training Day avec Bill Paxton, Marseille avec Depardieu, la comédie Guépardes, produite par Bangumi (Quotidien) et, cerise sur le gâteau: The Handmaid’s Tale. Cette adaptation du livre La servante écarlate, avec Elisabeth Moss (Mad Men, Top of the Lake), jusqu’ici disponible uniquement sur la plateforme américaine Hulu, a déjà remporté plus de quinze récompenses, dont le Golden Globe de la meilleure série (dans la catégorie drama) et de la meilleure comédienne.

Qui en Belgique pourra voir TF1 Séries Films? Les abonnés à Voo, via le bouquet Family Fun (9,99 €/mois), les abonnés bruxellois à Telenet via leur Be Bouquet Divertissement (17 €/mois) et les abonnés à SFR Belgique (ancien Numéricable), dans leur offre TV White de base. TFX en revanche n’est pas à l’ordre du jour. Seul Proximus TV étudie la possibilité d’inscrire les deux nouvelles chaînes dans l’une de leurs offres.

 

Sur le même sujet
Plus d'actualité