Quand la télé française inventait la liberté

Les années 80 ne connaissait pas le politiquement correct. La télévision non plus.

tele80_jannot_f3

Dès 1981, le petit écran connaît une véritable révolution. Les événements s’enchaînent, instaurant de profonds bouleversements. Cette décennie permet aussi la libération de la télé et de l’information, jusqu’ici cadenassées par le pouvoir. Elle est fondatrice pour ce qui était à l’époque le loisir préféré des Français, réjouis de l’abondance d’émissions et de fictions novatrices. On assiste à la naissance de Canal+, de la Cinq, de M6, à la privatisation de TF1. On découvre des comiques sans limites comme les Nuls, des talk-shows qui partent chaque semaine en cacahuète, les confidences intimes de couples lambda, le strip-tease de la playmate avec Collaro, celui du playmec avec Dechavanne, même Fabrice et Olivier Minne ont leurs émissions coquines. Quant aux politiques, ils se découvrent sous la tête de marionnettes dans le Bébête Show puis Les guignols… Un documentaire raconté par ceux qui ont vécu cette période de l’intérieur (Antoine de Caunes, Christine Ockrent, Christophe Dechavanne, Thierry Ardisson, mais aussi Jacky ou Véronique Jannot – photo…) qui nous fait un peu regretter l’offre à laquelle nous avons droit aujourd’hui.

Plus d'actualité