Faut pas rêver prend la route des icebergs

Faut pas rêver arpente le Groenland, le temps d’un voyage somptueux en terre froide et sauvage.

rever_groenland_f3

Une brève présentation s’impose: le Groenland est la deuxième plus grande île du globe (derrière l’Australie), il appartient au royaume du Danemark (qui lui a néanmoins octroyé une grande autonomie) et il est le pays le moins densément peuplé au monde (environ 57.000 habitants). Jusqu’il y a peu, les agences de voyages ne le conseillaient qu’aux touristes les plus avides de frissons et d’aventure. Aujourd’hui, les bateaux de croisière s’y rendent de plus en plus régulièrement, offrant des escapades qui passent par sa proche voisine, l’Islande.

Envie de faire connaissance avec cette destination méconnue dont les immenses terres sauvages figurent parmi les moins courues du nord de l’Europe? Bonne nouvelle: Faut pas rêver s’est rendu sur place et, pendant plusieurs semaines, a tenté de percer ses mystères, en auscultant ses beautés tout en allant à la rencontre des âmes qui y vivent dans des conditions parfois extrêmes. En guise de décor, des immenses plaines vertes qui ont donné leur nom à la nation, mais aussi des gigantesques glaciers qui font naître des icebergs chargés de transformer tout périple en épopée. La navigation est donc délicate. Mais Philippe Gougler et son équipe s’accrochent, allant de ville en hameau pour côtoyer, entre autres, un pêcheur de flétans racontant le quotidien de son métier lucratif (jusqu’à 500.000 euros de revenus annuels!), un cuisinier à l’imagination débordante qui est le seul chef étoilé de toute l’île, ou encore des citoyens vivant le long du Scoresby Sund, un fjord magnifique que très peu d’êtres humains ont déjà pu observer de si près. Difficile, face à tout cela, de rester de glace…

Sur le même sujet
Plus d'actualité