Lucifer, le diable dans la cité des anges

Lucifer revient pour une deuxième saison d’enquêtes policières teintées de références bibliques…

mel_lucifer_rtbf

Un beau jour, le Diable, lassé de servir son père en torturant les pêcheurs, a décidé de quitter l’Enfer et de prendre des vacances prolongées. Le seul endroit approprié pour un ange déchu? Los Angeles, pardi. C’est donc en Californie que Lucifer et sa meilleure amie démon ont posé leurs valises. Et viennent en aide à la police car, voyez-vous, Lucifer a le don de faire avouer les plus profonds secrets aux êtres humains. Un talent très précieux pour l’agent Chloé Decker (Lauren German, Chicago Fire), seule personne insensible aux charmes de son acolyte immortel. Ce pitch vous laisse perplexe? On ne peut vous blâmer. Mais Tom Kapinos (qui a travaillé sur Dawson et a créé Californication) n’est pas né de la dernière pluie. Il a transformé ces prémisses – partiellement tirées d’un Comics – en une série tout à fait regardable.

La fiction peut surtout s’appuyer sur un casting à la fois divertissant et attachant. À commencer par le héros du programme, incarné par Tom Ellis dans un style inspiré de Davie Bowie. Les personnages secondaires supportent l’intrigue, peu originale, avec fraîcheur. La deuxième saison, qui débute sur la RTBF (la troisième est en cours aux USA), introduit notamment Tricia Helfer (Battlestar Galactica) dans le rôle de la mère de Lucifer et épouse instable du tout-puissant – les créateurs assument totalement le mélange entre Ancien Testament et soap opera. Les inspecteurs seront également rejoints par Ella Lopez (incarnée par Aimee Garcia), une médecin légiste dont l’enthousiasme n’a aucune limite. Des parfaits ajouts pour Lucifer, équivalent télévisuel d’un bol de glace après un repas abondant. Totalement dispensable mais très plaisant.

Sur le même sujet
Plus d'actualité