Marilou Berry dans Mystère place Vendôme

Marilou Berry sauce les plats et pimente la collection Mystère à Paris. La mayonnaise pour France 2 a-t-elle pris?

placevendome_fr2_2

Après les exploits d’une Alice Taglioni, voleuse, dans les galeries du Louvre, les mystères de Paris se déploient sur un autre spot touristique: Vendôme. La célèbre place de la capitale, symbolisant le luxe à la française, se dévoile à travers la fourmilière de l’hôtel Ritz, et en particulier ses cuisines… En cette fin du XIXe siècle, Jeanne (Marilou Berry – ici avec Elodie Navarre) rehausse le goût des plats de la riche clientèle de ce nouveau palace parisien, dont la renommée internationale dépend de la réussite d’un dîner diplomatique avec des Austro-Hongrois. Et l’avenir de l’Europe pourrait en dépendre. La jeune saucière, mère célibataire, excelle, mais sa quête de reconnaissance professionnelle est mise à mal par les regards masculins lui signifiant que sa place n’est pas ici, et par un événement dramatique venant mettre sa vie personnelle en péril. Son fils unique et adoré a été enlevé. Pour le retrouver sain et sauf, Jeanne devra empoisonner l’émissaire de l’empire en visite.

La scénariste Elsa Marpeau – la plus bancable du PAF actuellement (Capitaine Marleau, Le poids des mensonges, etc.) – enrichit sa collection de “cartes postales historiques” pour France 2, avec un épisode aux multiples références cinématographiques populaires et, évidemment, patrimoniales. Ici, le raffinement de la gastronomie brille au cours d’une intrigue évoquant clairement Ratatouille et Hostages, servis avec une pointe de Downton Abbey. Bien sûr, la recette n’est pas originale. Le charme de cette fiction française serait même désuet si son héroïne ne lui insufflait pas cette modernité féministe réclamée. La bonhomie de Marilou Berry emporte ce “combat de femme” inoffensif.

Plus d'actualité