Grands reportages: Crazy Girls

Le célèbre cabaret français a envoyé sa troupe de Crazy Girls aux quatre coins du monde pour une tournée inédite.

reportages_tf1_2

Institution parisienne depuis 66 ans, le Crazy Horse est le repaire des admirateurs de la sensualité et du charme. Les touristes y font escale lors de leur passage dans la capitale française pour apprécier un show unique. Une fois n’est pas coutume, les Girls sont parties à la conquête de leur public. Quatorze d’entre elles (la troupe compte une quarantaine de filles) ont eu la chance de voyager pendant plusieurs mois afin de présenter leur tournée nommée Forever Crazy. Grands reportages a suivi les représentantes du glamour à la française aux quatre coins du monde. Les images témoignent de leur quotidien parfois hors norme et de leur bel esprit de complicité. Elles se sont produites pour la première fois dans quatre grandes villes australiennes: Melbourne, Perth, Sydney et Canberra. Pour mettre sur pied un show de cette ampleur (créé spécialement pour l’occasion), la logistique a son importance: une équipe composée d’une dizaine de personnes gravite autour des jeunes femmes.

Juste avant la dernière danse à Macao, en Chine, la troupe a donné 12 spectacles à Singapour. Une prise de risque en raison des règles gouvernementales très conservatrices établies concernant les arts et le divertissement se déroulant sur le territoire. Mais malgré une certaine réserve des spectateurs, le succès était au rendez-vous. Imaginé comme un best of des tableaux iconiques du cabaret, Forever Crazy rend également hommage au fondateur du Crazy Horse, Alain Bernardin. Présentée dans des salles de plus de 1.000 personnes, la tournée allie admirablement performance audacieuse et technologie de pointe.

Plus d'actualité