Quel Figaro!

Une nouvelle - et épatante - reprise du Barbier de Séville. Merci Beaumarchais...

barbier_doc

Quelle vivacité! Dans cette version captée au Théâtre des Champs-Elysée début d’année, le classique de Rossini retrouve la légèreté, sans perdre la virtuosité. L’attention est recentrée sur l’intrigue, l’atmosphère, le livret inspiré de Beaumarchais. Figaro, Rosine et le comte Almaviva évoluent dans des décors de partitions, habillés de costumes noirs mi-d’époque mi-modernes. Poétique, inventive, créative, la scénographie est l’atout majeur de cette production dirigée par Jérémie Rhorer. Bonne idée de confier à ce mozartien émérite les rennes du chef d’œuvre de l’opéra-bouffe!

Plus d'actualité