Arte nous emmène au cirque

Tout ce mercredi, Arte nous emmène sous chapiteau. Avec en clou du spectacle ce 38e Festival mondial du cirque de demain.

cirque_arte

Tradition, modernité, créativité et virtuosité, telle pourrait être la devise de cet événement unique, qui a eu lieu en janvier 2017 dans l’enceinte immense du Cirque Phénix à Paris. Dans ce concours, les meilleurs artistes de la nouvelle génération du cirque proposent leurs plus beaux numéros à un jury de pros issus du Cirque du Soleil, du Lido, de l’Académie Fratellini, du cirque de Montréal et du cirque Nikouline de Moscou. Un millésime au niveau très élevé cette année! Même à la télé, on sera bluffés par la qualité des performances de ces jeunes venus de 15 nations (assez peu d’Européens, hormis des Français et des Espagnols, mais beaucoup d’athlètes de l’Est, d’Amérique du Sud ou d’Asie).

Clowns, acrobates, jongleurs, trapézistes, équilibristes, contorsionnistes s’enchaînent. On ne ratera pas le quatuor franco-suisse La Compagnie, dont la prestation mélange mât chinois et planche coréenne. Pour suivre, le Cirque du Soleil rappelle combien cet art est polymorphe et nous donne à voir O, un spectacle aquatique qui a fait salle comble à Las Vegas. Dans une ambiance féerique propre à l’équipe de Dragone, les disciplines sportives (plongeon, natation synchronisée) se mettent au service des arts du spectacle… Pour un éclaboussement des yeux. C’est grandiloquent? Oui. Mais c’est surtout éblouissant! Ajoutons, dans cette semaine chargée sur la piste, la rediffusion d’Amaluna, autre spectacle du Cirque du Soleil sur France Ô ce 25 décembre, suivi du très caliente CirkaCuba du Cirque Phénix. Dans l’entre-fêtes, on réveille l’enfant en nous.

Plus d'actualité