Un monde de jouets

Enquête sympathique autour de la fabrication des jouets qui viendront bientôt se poser au pied de nos sapins.  

monde_de_jouets3_f4

Les réveillons approchent et avec eux leur lot de ronchons dénonçant l’aspect commercial des fêtes de fin d’année et la course effrénée aux cadeaux les plus beaux, les plus chers, les plus clinquants. Et ils auront probablement raison. Il n’empêche que recevoir des cadeaux est toujours chouette, surtout quand on a 8 ans. C’est pourquoi on entre dans ce fameux Monde de jouets sans déplaisir. Un monde que l’on traverse de bout en bout, puisqu’en six épisodes, on croise 18 enfants provenant de France, des États-Unis et du Japon et provoquant un amusant petit choc des cultures. On imagine également le boulot que cela a dû être pour la réalisatrice Chloé Raveaux. Mais France Télé s’est donné le moyen de ses ambitions et dévoile à chaque bambin les origines de fabrication de ses jouets préférés. Résultat: beaucoup de sourires, de belles images et quelques vraies découvertes, surtout ce qui concerne l’enfance japonaise, dont nous restons assez éloignés malgré l’engouement pour les mangas.

Le premier épisode de ce soir ouvrira à l’univers des miniatures, qu’elles représentent la folie des Monster Trucks ou la coupe au bol des Playmobil. Place ensuite aux déguisements de super-héros, de chevaliers et de ninjas, avant de confronter les fans de skate aux geeks amateurs de maquettes d’avions et de trains. La plupart des enfants ont une télégénie naturelle et apportent leur fraîcheur tout au long des épisodes. Bien sûr il s’agit d’un programme de saison et évidemment tous les enfants n’ont pas la chance de vivre dans ce Monde de jouets, mais on se laisse emporter en famille par ce feel good documentaire réalisé sans prétention mais pas sans moyens.  

Plus d'actualité