Francis Goffin quitte la direction des radios de la RTBF

À 59 ans, Francis Goffin, l'homme qui a régénéré les radios de la RTBF, a choisi, comme on dit, de donner une nouvelle orientation à sa carrière. 

belgaimage-95584518-full

C’est via une interview publiée dans l’Echo ce mardi que Francis Goffin l’a annoncé: il ne postulera pas aux fonctions proposées par le nouvel organigramme de la RTBF, validé la semaine dernière par le conseil d’administration. Une nouvelle organisation qui, prévue courant 2018, verra disparaître les fonctions de directeur des radios, du web et de la télévision au profit de deux postes de direction des deux pôles qui constitueront la nouvelle RTBF: un pôle contenus – dirigé par François Tron, l’actuel directeur des programmes de la télévision, en place jusqu’au terme de son mandat fin décembre 2019 – et un pôle médias. Deux plateformes auxquelles ne souhaite pas prendre part Francis Goffin: «A la veille de la transformation de la RTBF, j’ai eu l’envie de développer autrement mon expertise et de vivre une nouvelle expérience professionnelle, en passant pour la première fois d’une fonction exécutive à celle de conseil. Après 38 années de fonctions managériales, j’ai réfléchi sur l’évolution de ma carrière, c’est un vrai choix de vie».

Cette décision peut surprendre tant Francis Goffin était l’architecte du renouvellement des radios de la chaîne publique. En interne, les réactions sont plus nuancées, les méthodes du directeur des radios étant régulièrement contestées. On peut imaginer qu’une certaine lassitude s’était installée. Francis Goffin ne le nie pas, mais il nuance: «J’ai encore beaucoup d’envies, je ne me sens pas prêt à prendre ma pension». Sa décision ne le fera pas pour autant quitter les couloirs de Reyers, il a en effet accepté une mission de consultance aux côtés de l’administrateur général Jean-Pol Philippot dans le cadre de la réorganisation de l’entreprise.

Ce choix marque effectivement un tournant dans la carrière de Francis Goffin. Un parcours qui a débuté dans le monde des radios libres – il a entre autres mis sur pied radio Galène à Gembloux – avant d’être l’un des piliers fondateurs de Bel RTL, en 1991. Une radio pour laquelle il occupera les fonctions de directeur général et directeur des programmes, avant de se diriger en 2003 vers le boulevard Reyers. Là où il a réussi un challenge de taille, remettant au goût du jour les radios de la RTBF. Un changement de cap couplé à un repositionnement des chaînes qui s’est traduit dans les audiences – passées de 27 % à 36 % en 10 ans et permettant au service public de redevenir « le premier groupe radiophonique belge ». À son actif, il faut également ajouter la scision de Radio 21 qui a donné naissance à Classic 21 et Pure, la création de Tarmac et la mutation en marche vers le DAB+.

Francis Goffin quittera son poste fin avril 2018, à la date anniversaire de son arrivée au sein de la RTBF. 

Sur le même sujet
Plus d'actualité