Mon plus beau Noël

Une deuxième carrière pour Valérie Damidot?

noel2_tf1

Considérée comme la Cristina Cordula de la déco dans les années 2000, Valérie Damidot lasse peu à peu, et voit plusieurs de ses émissions déprogrammées faute d’audience, sur M6 puis sur NRJ12. Victoire Bonnot, la série dont elle est l’héroïne, se décompose au bout de six épisodes (elle n’était pourtant pas mauvaise, dans ce rôle de conseillère d’éducation), et la tentative de relancement en 2015, Chez Victoire, ne verra qu’un numéro. Même Danse avec les stars n’a pas redoré son karma. On pensait donc ne plus la retrouver qu’en bonne cliente dans des émissions comme Vendredi tout est permis ou Le grand blind test. Heureusement pour elle, il y a eu RTL…

La chaîne belge lui a demandé de parrainer Les as de la déco, une nouvelle émission où des apprentis décorateurs de Farciennes ou Etterbeek relookent une pièce en trois jours, Rien de révolutionnaire. Mais les concurrents nous ressemblent, ils ont de leur talent une idée parfois biaisée, et certains propriétaires de la maison où a lieu le relooking découvrent avec une horreur mal maîtrisée l’étendue du désastre. C’est donc drôle, malin, et le regard de Valérie Damidot sur les travaux s’avère pertinent, incisif et bienveillant à la fois. Une réussite. Les audiences ont d’ailleurs grimpé de semaine en semaine jusqu’à 235.000 téléspectateurs – on reverra bientôt Les as de la déco. La France a suivi l’émission, et TF1 a visiblement apprécié, puisqu’elle en présente aujourd’hui la version guirlandes et foie gras. Quatre candidats lutins s’invitent les uns chez les autres et jugent sapin, déco, repas et esprit de Noël, sous le regard amusé et les conseils de miss Damidot. Fun – à condition d’aimer les fêtes…

Plus d'actualité