Bienvenue en Suède avec Le quatrième homme

En une soirée, Arte diffuse les trois épisodes de la minisérie policière suédoise Den fjärde mannen.

4e_homme1_arte

Stockholm, 1989. Sous un ciel de plomb, deux policiers enquêtent sur le meurtre de Kjell Ohlsson, poignardé sauvagement chez lui. 2011, l’officier Johansson s’entoure d’un trio d’enquêteurs pour se replonger dans un vieux dossier: la prise d’otages sanglante du 24 avril 1975 par la fraction armée rouge, un mouvement terroriste d’extrême gauche originaire d’Allemagne de l’Ouest. Quatre citoyens suédois sont en effet complices de cet attentat. Trois d’entre eux ont pu être identifiés. L’équipe de Johansson part donc à la recherche de l’identité du quatrième. Inspirée de faits réels et du polar de Leif G. W. Persson, cette minisérie met en scène une Suède nébuleuse, rongée par les secrets. Le scénario navigue habilement entre trois époques différentes et l’univers monochrome reflète bien l’atmosphère glaciale qui entoure ces événements. Au casting, on trouve deux stars suédoises: Helena af Sandeberg et Rolf Lassgard. Pourtant très intellectuelle, la série manque d’explications historiques sur un événement qui a marqué durablement la Suède.

Plus d'actualité