L’ostéoporose, maladie imaginaire?

France 5 présente une enquête saisissante sur une maladie créée de toutes pièces.

osteoporose

Trois millions de Français en seraient atteints. Certains la nomment “épidémie silencieuse”. L’ostéoporose fragiliserait le squelette et provoquerait des fractures. Dans les médias, elle est relayée comme un problème majeur de santé publique. Pourtant, certains spécialistes s’opposent à cette vision alarmiste et osent l’affirmer : ce que l’on considère comme une maladie correspond simplement au vieillissement naturel du système osseux. Alors, pourquoi les médecins s’évertuent à prescrire des traitements contre l’ostéoporose aux effets indésirables et, parfois, carrément catastrophiques? Pendant longtemps, ces derniers auraient été mal informés… En attendant, 800.000 personnes prennent ces médicaments en France. Mais la source du problème réside ailleurs.

Il faut remonter dans les années 70, quand, à grand renfort de campagnes de communication et de jeux d’influence, les laboratoires pharmaceutiques américains parviennent à “créer” cette maladie dans un but exclusivement économique. Le sommet international à Rome en 1992 n’arrange rien. Seize scientifiques sont chargés par l’OMS d’établir une définition précise de l’ostéoporose. Tous ou presque ont un lien avec les firmes et trois d’entre elles financent l’événement (notons que la définition établie il y a 25 ans n’a jamais été modifiée depuis). Toutes les conditions sont réunies pour que le traitement contre l’ostéoporose inonde le marché. Les témoignages d’experts et l’excellente reconstitution des faits nous permettent de constater avec horreur la toute-puissance de l’industrie pharmaceutique.

Sur le même sujet
Plus d'actualité