Qui prendra la suite? Eux!

Ce nouveau magazine de prime time tente de redorer l’image un peu ternie de l’artisanat.

suite2_f3

Il y a quelques mois, la chaîne présentait six professionnels installés aux quatre coins de la France. Chacun avait un emploi à proposer. Mais pas n’importe lequel. Potier, ébéniste, confiseur, luthier, maître verrier, producteur de fromages, ils font partie d’une espèce en voie de disparition: les artisans. Malgré la passion qui les anime, ils butent tous sur la difficulté d’embaucher. Grâce à ce programme, ils cherchent la perle rare à qui transmettre le geste des anciens, celle qui peut-être un jour leur succédera. Les candidats (des jeunes, des salariés en reconversion, des passionnés) devront s’accrocher et faire preuve d’une grande motivation. Et des intéressés, contrairement à ce qu’on pourrait croire, il n’en manque pas: nombreux ont été ceux à envoyer une lettre de motivation à Dominique, Pierre, Jean-Yves, Julian, Charlotte et Emmanuelle.

Après les entretiens et la sélection, le stage peut enfin commencer. L’artisanat est une histoire de tradition mais aussi de respect des règles. Les apprentis auront plusieurs semaines pour apprendre les bases et faire leurs preuves auprès de leur maître… Dans tous les cas, qu’ils soient stagiaires en lutherie ou non, ils vont tous en scier. Mais c’est le métier qui rentre. Les semaines d’immersion terminées, il sera alors temps de choisir un successeur. Le patrimoine français est joliment mis en valeur à travers cette poignée de passionnés. De plus, la délicatesse et le charme d’Églantine Emeyé sont des atouts indéniables à la présentation de cette émission sur le savoir-faire et le vivre ensemble.

Plus d'actualité