Humour, musique et drame

Love Divina, une série jeunesse musicale sud-américaine créée par Mario Schajris raconte les mésaventures d’une orpheline.

lovedivina-episode4

En Argentine, Divina est une adolescente tranquille, sage et réfléchie. Ayant grandi sans sa famille, elle connaît bien les codes et les dangers de la rue. Elle prend alors sous son aile un groupe d’enfants sans domicile pour les aider à survivre dans de telles conditions. Ensemble, ils vivent dans une vieille habitation au sein d’un quartier pauvre. Mais un jour, une mystérieuse bienfaitrice dénommée Irène (Nora Cárpena) propose d’accueillir toute la bande chez elle pour permettre aux enfants d’échapper aux services sociaux. Irène est en fait la grand-mère de Divina et désire se rapprocher de sa petite-fille pour rattraper les erreurs du passé. Une nouvelle vie commence alors pour la jeune adolescente qui rêve de devenir pop star. Dans ce foyer inattendu, elle cohabite avec ses petits protégés et la famille privilégiée de sa protectrice. Elle y découvre notamment l’amour dans les yeux de Felipe (Manuel Masalva) que sa petite-amie maléfique essaiera de détruire à tout prix. De drôles d’amitiés se tissent entre les anciens enfants des rues et les riches habitants de la maison.

Ce teenage show qui tend parfois vers la comédie musicale met en vedette l’actrice et chanteuse de télévision Laura Natalia Esquivel âgée de 23 ans, repérée il y a dix ans dans Patito Feo (De tout mon cœur) qui avait donné lieu à une série de concerts en 2009 en France. Comme dans la plupart des télénovas, l’intrigue se concentre sur un secret familial, la recherche d’identité et une histoire d’amour impossible. Divina doit affronter tous ces obstacles pour pouvoir profiter d’une fin heureuse. Un scénario classique et bien connu. Pas de surprises, mais un show feel good pour les préados.

Sur le même sujet
Plus d'actualité